12/11/2007

L'art difficile de gérer le bien commun

Citation d'un intervenant sur PIM, un forum sur l'immobilier Belge:

"C'est souvent le même scénario. On ne veut pas payer pour des parties qui ne nous appartiennent pas en propre et, ensuite, lorsque la réparation devient incontournable, le coût est exorbitant parce que on a trop attendu."

Source: L'art difficile de gérer le bien commun

22:34 Écrit par Luc dans Travaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ag, abus |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.